Avoir ou ne pas avoir 15 ans, Michèle Albo

Noémie : Aujourd’hui est un grand jour. J’ai pris une grande décision. Peut-être la plus grande de toute ma vie.
Quand je vais rentrer ils seront tous là pour me faire un anniversaire surprise! Comme si je ne m’en doutais pas. D’abord maman qui me demande le numéro de téléphone de Gaspard. Qu’est-ce qu’elle peut bien avoir à lui dire à Gaspard ? Je vois bien le tableau : « Gaspard, c’est la maman de Noémie. On voudrait organiser une petite fête pour les 15 ans de Noémie. Tu pourrais inviter les meilleurs amis de Noémie, mais bien sûr sans rien lui dire. C’est une surprise ! » Elle a pris sa petite voix qui m’agace, j’en suis sûre.
Pauvre Gaspard, il n’a pas dû pouvoir se défiler ! Il a dû se casser la tête pour trouver qui prévenir.
En ce moment je suis fâchée avec presque tout le monde. Tout m’énerve !
Et puis papa, qui ne comprend jamais rien, qui s’est fait engueuler par maman quand il a annoncé qu’il irait jouer au tennis aujourd’hui. Il peut bien aller jouer à ce qu’il veut, je m’en fiche. C’est un jour pourri de toutes façons.

15 ans ! c’est complètement nul comme âge !
C’est un chiffre impair, tout va de travers quand on a un âge impair. J’ai eu beaucoup de mal avec mes 13 ans : j’avais un sein qui poussait et pas l’autre ! Ça s’est arrangé quand j’ai eu 14 ans. Quand c’est pair c’est mieux, c’est plus équilibré.
Alors j’ai décidé que je n’aurai pas 15 ans, je reste à 14 encore au moins une année et je passerai directement à 16 ans ! En attendant de voir la suite parce que je ne suis pas sûre que 16 ans soit un bon âge non plus.
On a rangé le temps bien proprement, on compte les jours et les mois et les années. Mais moi je m’en moque, je veux compter le temps comme ça me plaît !
Des fois je me sens grande et ça m’énerve qu’on me traite comme une petite fille. Ces jours-là je crois bien que j’ai 20 ans ou même 30 !
Mais il y a des jours où je resterais bien jouer dans ma chambre avec mes jouets de quand j’étais petite. Ces jours-là j’ai plutôt 6 ans.
Alors quand ils vont tous arriver et se mettre à chanter « joyeux anniversaire ! » je leur dirai
Vous vous êtes trompés de jour et de personne. Moi, Noémie, j’ai décidé de ne pas avoir 15 ans !
Et je partirai…


Michèle ALBO, auteure, comédienne, co-directrice de la Compagnie de la Courte Echelle, co-directrice de l’Espace Alya et du Chapeau d’Ebene Théâtre à Avignon. Sociétaire de la SACD, élue au CA des EAT, où elle dirige le Comité de Lecture Jeune Public.
Elle écrit des pièces montées, jouées et diffusées en France et à l’étranger, notamment en direction de Jeune Public et affectionne particulièrement la marionnette.
Elle intervient en milieu scolaire (de la maternelle au lycée) et en milieu associatif : ateliers d’écriture et de pratique théâtrale auprès de publics variés.