Elton, par Céline Balloy

– Elton, lève toi !

– …

– Elton, lève toi et marche ! Le monde est devant toi, mets un pied devant l’autre et marche !

Je m’appelle Elton. Comme Elton John. C’est à cause de mes parents complètement fans de Diana. Comme il ne pouvait pas m’appeler Diana, ils m’ont appelé Elton, en hommage à la princesse, quand il a sorti « Candle in the wind ».
A l’école de Coutiches ils disaient Elton à la française avec le son ON. Comme ils ont fait pareil avec Jason, j’ai rien dit.

J’avançais au rythme de la carrière d’Elton John ; des hauts et des bas. Puis, quand Elton John a annoncé en janvier dernier qu’il prenait sa retraite, moi aussi j’ai décidé d’arrêter. Ne plus bouger.

– Elton ?

Je pouvais tout faire de ma chaise à roulettes : travailler à mon bureau, manger à table, regarder la télé au salon, me glisser jusqu’à mon lit, m’immiscer aux toilettes et à la salle de bain. L’essentiel.

– Votre fils souffre du syndrome de « démoralisation ». Il a toutes les pathologies de l’adolescent qui vit dans la peur de l’inconnu. Son immobilisme et sa régression sont les signes d’un état anxiogène lié à un manque de confiance dans le monde et les adultes qui l’entourent.

À 28 ans, je vivais toujours à la maison ; alors ce sont mes parents qui sont partis vivre ailleurs.

– Comme ça tu seras autonome.

– Indépendant.

– Tu pourras te faire à manger ce que tu veux.

– Changer la déco.

J’ai fermé les pièces inutiles et je me suis installé dans le salon. J’ai mangé essentiellement des pâtes, du saucisson et des céréales. Mes parents me rendaient quelques visites.

– Tu devrais sortir.

– Prendre l’air.

– Inviter un copain.

– Ou une copine.

– Tu n’as pas une petite copine ?

Elle s’appelait Céline. A priori aucun lien avec Céline Dion, mais elle s’était tout de même interrogée à propos de son deuxième prénom : Renée. Personne dans sa famille ne s’appelait Renée, au masculin comme au féminin.

– Merci Elton d’avoir accepté notre invitation. Vous venez de créer le premier réseau des fils de fans. Vous nous expliquez ?

– J’ai réalisé que nous étions des centaines à nous appeler Elton, parce que nos parents aimaient la star. J’ai décidé de créer avec ma copine le premier réseau des fils de fans. Ensemble, nous portons plainte contre les parents qui ont volé notre identité.

– Ce n’est pas un peu fort Elton ?

– Michael, Céline et Johnny sont des prénoms qui ont été donnés à des enfants par des parents qui ont projeté sur eux la tête de Michael, Céline et Johnny. Ce n’est pas acceptable. Mais je reconnais qu’il y a pire.

– Comme ?

– Google, Lego, Yahoo.

– Et que pensez de Nutella, Ikea ou Arobase ?


Céline Balloy, ancienne journaliste, Céline écrit plusieurs projets pour enfants et adolescents : ‘Griotte’, ‘J’ai 20 ans c’est la crise’, ‘Voyous ! ,‘Raymond’, dessin animé pour Canal + Family. Elle est aussi directrice artistique de la Cie Allotrope.