Les invités fantômes, Ingeborg von Zadow

English summary : On his 15th birthday, Alexander is visited in his room by a bunch of ghosts. Instead of making it nice for him, the ghosts prefer to have a nice party themselves. Alexander is teased with all the things 15-year-old boys hate to be teased about. Unable to cope with the situation on his own, he is at last saved by his family.


 

Texte français de Karin Serres

La chambre d’Alexander, 7 heures du matin.

ALEXANDER, se réveillant : D’où ça vient, tout ce brouillard ?
FANTÔME-CHEF, surgissant de l’armoire : Je l’ai fabriqué spécialement pour cette grande fête. Tous mes meilleurs voeux !
ALEXANDER :        Ah, oui, c’est mon anniversaire aujourd’hui.
FANTÔME-CHEF : Et tu vas t’en rappeller pour toujours ! Tout le monde dehors !

 Une horde de fantômes aux bouches baveuses surgit de tous les coins.

ALEXANDER :        Qui vous êtes ? Qu’est-ce que vous faites dans ma chambre ?
FANTÔME-CHEF :  On n’a pas tous les jours quinze ans ! Le choeur, s’il vous plait !
CHOEUR DES FANTÔMES : chantant sur l’air de « Joyeux anniversaire »
Alexander est bête
Alexander, il pue
Alexander aime Melanie
Il l’adore pour la vie

ALEXANDER : Hé ! C’est quoi ça ? Il vous manque une case ou quoi ? Je veux pas faire la fête avec vous ! Dehors !

Les fantômes n’écoutent pas et commencent à se disperser dans toute la pièce pour continuer à faire la fête. Ils mettent les habits d’Alexander, écrivent des lettres d’amour en son nom et farfouillent dans ses tiroirs secrets.

ALEXANDER, désespéré : Arrêtez, j’ai dit ! Arrêtez !

Mais ça continue comme ça pendant des heures. A 13h, le fantôme-chef tire un immense gâteau de sous le lit. Le choeur des fantômes se jette dessus et dévore avidement le mélange collant couvert de photos de jeunes filles, soutien-gorges, CD oubliés et chaussettes puantes.

ALEXANDER :  Comment je vais pouvoir expliquer tout ce foutoir à mes parents ?
CHOEUR DES FANTÔMES : chantant sur l’air de »Joyeux aniversaire«

On s’en ira jamais
Parce qu’ici c’est trop le pied
La chambre d’Alex sent trop bon
Mais Alex, il sonne creux

Alexander essaie de se jeter sur le Fantôme-Chef, mais il s’enfuit au plafond.

FANTÔME-CHEF :  Ne sois pas si impétueux. Tu veux ton cadeau, à la fin ?
ALEXANDER :        Surtout pas.
FANTÔME-CHEF : Alors la fête est repartie pour un tour !

Le fantôme-chef monte la musique sur la chaîne d’Alexander, si fort que les voisins frappent contre le mur. Il règne maintenant une ambiance de striptease dans la chambre.

ALEXANDER : Non, vous déconnez ? Si mes parents voient ça, je vais avoir une tonne d’emmerdes !
CHOEUR DES FANTÔMES : chantant sur l’air de « Joyeux aniversaire »
Alex sait pas se marrer
Alex s’est tout trempé
Alex n’aime pas les rites
Alex n’a pas de –
ALEXANDER : J’appelle la police !

Les fantômes éclatent de rire et se déchaînent encore plus sauvagement. Alexander remonte le couvre-lit sur sa tête. Juste avant 18 heures, le Fantôme-Chef coupe la musique d’un coup :

FANTÔME-CHEF : On oublie encore le cadeau ! Alexander, tu peux faire un voeu.
ALEXANDER : J’en ai ras-le-bol de vous !
CHOEUR DES FANTÔMES : Alors on va choisir pour toi !
Chantant sur l’air de « Joyeux aniversaire »
Alex veut pas choisir
Alors on va lui dire
Aujourd’hui, qu’on l’acclame
Alex devient une femme !
Peine maximale ! Tadaa ! Salut Alexandra!

 Alexander se transforme soudain en femme, il porte une mini-jupe et des talons hauts. Le cauchemar des 15 ans est complet.

 ALEXANDRA : AU SECOURS ! MAMAN !

Sonnerie stridente du réveil. Le brouillard et les fantômes disparaissent en murmurant »Oh dommage, c’est déjà fini, vraiment ?«-. La chambre se range toute seule et le soleil rayonne à travers la fenêtre. Alexandra est redevenu Alexander. Sa famille passe la tête par la porte, le gâteau d’anniversaire à la main :

 PÈRE : Alors, Alex, mal dormi ? Debout ! Joyeux anniversaire!

Lesen auf Deutsch


Ingeborg von Zadow est une écrivaine de théâtre allemande. Née à Berlin, elle a passé son enfance aux USA et en Belgique, puis elle a terminé ses études en Allemagne.
Elle est titulaire d’un Master de théâtre de lUniversité de New York à Binghamton, où elle a bénéficié d’une bourse. 
En 2001 elle a reçu le prix Brüder-Grimm de Berlin. Elle est aussi traductrice de pièces anglophones.
Ses pièces ont souvent été montées, depuis 1993. Sa pièce la plus connue est sans doute“La visite chez Katt et Freda » , avec plus de 70 productions dans le monde.
Ses pièces sont traduites en anglais, polonais, hébreu, turc, russe, suédois, estonien, français, croate et cinghalais. 
Toutes sont représentées par le Verlag der Autoren, Frankfurt a.M., Germany. (www.verlagderautoren.de/autor/ingeborg-von-zadow.html).
Ingeborg von Zadow vit à Heidelberg, en Allemagne.
Karin Serres est autrice et traductrice de théâtre. Elle traduit vers le français des pièces anglophones ou allemandes et des romans suédois, en association avec Marianne Ségol.
Profondément engagée dans le théâtre contemporain pour le jeune public, elle est co-fondatrice de LABO/07 et membre actif de WLPG et de l’Assitej France. Son site personnel :  www.karinserres.com
Karin Serres is a writer and a translator. She translates plays from english and german and novels from swedish in association with Marianne Ségol.
Deeply involved in contemporary theatre for young audiences, she is a co-founder of LABO/07 and an active member of WLPG and Assitej France. Her personal website : www.karinserres.com